En attendant Godot – de Samuel Beckett

Nouveaux spectacles ajoutés ! En attendant Godot – Les 2 et 3 décembre, dans l’atelier de la Chaussée, 20h, buvette et restauration sur place Tarif libre entre 10 € et 15 €. avec Anne de Broca, Philippe Dormoy, Vincent Gracieux et Paddy Hayter.
Reservations au 0470068484, places limitées!

PLUS! Les 15 et 16 décembre au Bois de l’Aune, Aix-en-Provence. Consultez le site Web pour plus d’informations!

COPRODUCTION – RÉSIDENCE ET PREMIÈRES À GARONNE AVEC FOOTSBARN TRAVELLING THEATRE

Rendez-vous: 23  to 26 November 2022
Venue: Théâtre Garonne, Toulouse, France
billets avancés: theatregaronne.notre-billetterie.com

Estragon, Vladimir, Pozzo, Lucky, leur temps et leur espace
je pourrais les connaître un peu, mais c’est très loin du besoin de comprendre. Ils vous doivent peut-être une explication. Ça, ils se débrouilleront sans moi. Eux et moi, c’est fini.
Lettre de Samuel Beckett à Michel Polac
Un arbre, deux hommes, chapeaux melon et vêtements usés, puis une corde. Ils attendent Godot. Péripéties réduites à leur minimum, une chaussure qui ne s’enlève pas. Le temps s’écoule, la lune se lève, puis le soleil, les feuilles poussent et tombent, des hommes passent, toujours les mêmes. Savoir si on est au bon endroit, s’il faut continuer à attendre, si Godot viendra. Les mots meublent, questions sans réponses et phrases inachevées. Humour dérisoire et conflits sans nerfs. Insignifiant ? Bien au contraire. Le langage, libéré du dire, devient son propre événement pour toucher, par sa nudité, à l’impénétrable — au « petit halètement d’un condamné à vivre », écrit Beckett dans L’Innommable. Paddy Hayter et Vincent Gracieux ont attendu longtemps avant d’aller vers cette pièce à laquelle le théâtre Garonne les avait invités tandis qu’ils montaient leurs tonitruants Shakespeare, baroques en diable. Ils délaissent ici leur chapiteau pour la rectitude du plateau de théâtre, no man’s land évoquant une fin possible. Mais le Footsbarn reste ce qu’il est, et face à l’abîme, il trouve dans les mots le rythme, la poésie et la force humaine : « C’est dans le néant de cette attente que surgissent l’invention, le jeu et les désirs.

avec
Estragon – Vincent Gracieux
Vladimir – Paddy Hayter
Pozzo-Philippe Dormoy
Lucky-A.de Broca
mise en scène collective pilotée par Paddy Hayter et Vincent Gracieux
création musicale Katarzyna Klebba
décors et accessoire, masques Fredericka Hayter
costumes Hanna Sjödin
création lumière Jean Grison
plateau Jules Harrap

TARIFS DE 12 À 20 €
Le Footsbarn Travelling Theatre, tel le théâtre élisabéthain se jouant dans les cours d’auberge, a vu le jour dans une grange des Cornouailles en 1971. Sillonnant la Grande-Bretagne en des lieux non dédiés, il a ensuite eu un, puis plusieurs chapiteaux et a voyagé sur tous les continents avec son théâtre éclectique et populaire. Basé en France depuis trente ans, il a été plusieurs fois accueilli à Garonne, notamment pour Le Songe d’une Nuit d’été (1991), Roméo et Juliette (1993) L’Odyssée (1995), La Tempête (2004) et Sorry (2009) et même un cabaret, L’Innattendu (1994), imaginé comme une offrande au public.

Photos: Jean Pierre Estournet